Rosanne Philippens, violin

Rosanne Philippens open and communicative style of performance won her first prizes at competitions including the Dutch National Violin Competition (Amsterdam Concertgebouw 2009) and the Freiburg International Violin Competition (2014).

Rosanne has appeared as a soloist under Yannick Nézét-Sequin, Lawrence Foster, Antony Hermus, Michel Tabachnik, with orchestras including the Rotterdam Philharmonic Orchestra, the Philharmonisches Orchester Stuttgart, the Barcelona Symphony Orchestra and the Jerusalem Symphony Orchestra, and she performs regularly at the Concertgebouw Amsterdam, the Berliner Philharmoniker and other prestigious venues.

In the 2017-18 season Rosanne will appear with the Dutch Radio Philharmonic Orchestra in the famous Saturday Matinee Series in the Concertgebouw, with the Amsterdam Sinfonietta, the Sinfonie Orchester Sankt Gallen, the Joensuu Chamber Orchestra, the Orchestre International de Genève and at festivals in Iceland, France, Israel, Germany and The Netherlands.

For 2018-19 concerts are scheduled with the Rotterdam Philharmonic Orchestra and the Residentie Orchestra The Hague.

Rosanne captures a great love for chamber music. She appears regularly with musicians suchas Nicolas Altstaedt, Vilde Frang, Julien Quentin, Torleif Thedéen, István Várdai, Víkingur Ólafsson, Guy Braunstein, Amihai Grosz and other fine musicians all over Europe and in major halls like the Concertgebouw, the Berliner Philharmoniker,Tonhalle Zürich, Laeiszhalle Hamburg.

In an old Amsterdam warehouse/antique shop, Rosanne is hosting her own concert series called ‘The Amsterdam Salon’. The evening opens with a concert, played by Rosanne and her friends from all over the world, following a clear theme, while the audience listens on comfortable couches, sipping good wine. After the concert there is an artist-jam session until the early hours.

Rosanne started to play violin at the age of three with Anneke Schilt and later on with the famous violin pedagogue Coosje Wijzenbeek. She continued her studies with Vera Beths at the Royal Conservatory in The Haag, and with Ulf Wallin at the Hanns Eisler Akademie in Berlin, graduating from both with the highest possible grades.

On personal recommendation of Janine Jansen, Rosanne plays the ‘Barrere’ Stradivarius from the Elise Mathilde Foundation, the violin that Janine Jansen used to play for fifteen years.

Rosanne Philippens, née à Amsterdam en 1986, commence à jouer du violon à l’âge de trois ans. Aux côtés d’une mère pianiste, une soeur violoniste jazz et un père grand fan de musique classique, elle baigne dans la musique dès son plus jeune âge.

Aujourd’hui, Rosanne se produit en soliste dans le monde entier avec des orchestres renommés. Elle a à présent échangé le violon 1/16 sur lequel elle jouait à l’âge de trois ans pour un Stradivarius de 1727 surnommé « barrere ». Ce violon est mis à sa disposition par la fondation Elise Mathilde Fonds.

Comme soliste, Rosanne voyage dans le monde entier. Son agenda comprend pour la saison prochaine des tournées et des concerts entre autres avec l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw, l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre de la Résidence, la West-Deutsche Kammerphilharmonie, l’Orchestre de St Gallen et l’Orchestre Philharmonique des Pays-Bas.

Rosanne combine volontiers ces grands concerts avec ses propres projets plus intimistes. Elle possède par exemple sa propre série de concert à Amsterdam, intitulée The Amsterdam Salon, où elle fait connaître la musique classique à un nouveau public – projet auquel elle tient beaucoup. Dans un lieu inhabituel, la brasserie Oedipus, l’atmosphère d’un salon est recréée. Avec ses musiciens favoris, Rosanne y présente et commente largement les programmes qu’elle concocte.

Rosanne voyage durant toute l’année, rayonne à partir de Berlin où elle a élu domicile, et se produit également dans des festivals de musique de chambre dans des pays comme la Suède, la Suisse, l’Allemagne et Israël, afin de jouer avec des collègues renommés tels que Nicolas Altstaedt, Guy Braunstein, Vilde Frang, Andreas Ottensamer, Lawrence Power, etc.

Fin septembre 2017, son quatrième disque compact paraît chez Channel Classics, avec des oeuvres du compositeur russe Serge Prokofiev. Il succède à Dedications (2016) – un album qui fait entendre, en partant d’Ysaÿe, des oeuvres que des compositeurs comme Fauré, Kreisler et Saint-Saëns se sont dédiés mutuellement – et Myth (2015), un disque consacré au compositeur polonais Szymanowski. Le premier CD qu’elle grave pour ce label, Rhapsody, comprend des oeuvres de Bartók et Ravel fortement influencées par la musique populaire.

De 11 ans à 18 ans, Rosanne est dans la classe Jeune Talent de Coosje Wijzenbeek. Cette dernière permet à ses élèves de se produire en public dès leur plus jeune âge et les fait jouer entre eux. Rosanne développe ainsi très tôt son goût pour la musique de chambre. Elle effectue ensuite un cursus de bachelor auprès de Vera Beths avec laquelle elle étudie une grande partie du répertoire des concertos pour violon. Durant cette période, elle travaille également avec Anner Bijlsma qui lui donne des cours inoubliables sur la musique de Bach. Elle obtient son master à la Hanns Eisler Akademie de Berlin auprès d’Ulf Wallin. Rosanne clôt ces deux cursus cum laude.

rosannephilippens.com